26 Janvier 2015

Coline et Achille

Comme vous le savez, le petit Achille a rejoint le Domaine d’Hippios, centre d’équithérapie fondé par Sophie Ciry. En s’entourant de différents professionnels (kinésithérapeute, cardiologue, professionnelle du cheval), Sophie, orthophoniste, a voulu créer une structure qui offre une prise en charge globale des patients.

Lorsque nous sommes allées la rencontrer en octobre 2013 pour lui parler de notre projet, elle a tout de suite été touchée par l’idée de préserver une race menacée. Elle a aussi été très intriguée par ce petit poney. En seulement quelques jours, elle a pensé à tellement de choses possibles entre eux et ses patients, qu’on s’est dit qu’il fallait lui en trouver un. C’est un peu grâce à elle si on a décidé de faire ce voyage en Ecosse pour aller chercher des Skyros en mars dernier. Achille est donc arrivé chez elle en juin, et ça a été le coup de foudre.

Bouillon de Poney

Depuis quelques temps, on laisse glisser par ci par là que notre petit Achille n’a pas entamé un débourrage classique. Travaillé deux fois par semaine par Clio à titre bénévole, ce petit poney d’à peine deux ans est en effet destiné à de grandes choses. A force de discuter ensemble de tout ce qu’il serait possible de faire avec lui, une idée a fait son chemin dans l’esprit bouillonnant de Sophie. Et si, en plus de prouver que le Poney Skyros est parfaitement adapté à l’équithérapie, on allait encore plus loin ? Et si, grâce à cette petite boule de poil, on offrait à quelqu’un la chance de retrouver quelque chose qu’elle pensait perdu à jamais ?

Coline, cavalière de saut d’obstacle de haut niveau, a été victime d’un grave accident qui l’a laissée marquée à jamais. Elle souffre aujourd’hui d’une hémiparésie à gauche, d’un syndrome cérébelleux et de troubles cognitifs.

Depuis plus de deux ans, elle est prise en charge au Domaine d’Hippios, où elle continue à vivre sa passion avec Chocolat. Après de nombreuses évolutions comme se lever du fauteuil en prenant appui sur le poney, une amélioration du tonus musculaire, la gestion de ses émotions et la remise à cheval, Sophie et ses collègues sont arrivées à un palier ne permettant plus à Coline d’obtenir d’importantes évolutions. La mise en selle nécessitant la présence d’au minimum 3 intervenants, il n’était pas possible pour Coline d’envisager remonter seule chez elle, sans professionnel de santé à ses côtés.

Sophie a donc eu l’idée, afin de proposer un projet de vie réalisable à cette patiente et de favoriser son autonomie, de lui proposer de travailler un cheval dont la taille et le dressage seraient adaptés à son handicap, ce qui lui permettrait notamment de s’en occuper chez elle, avec la seule aide de son auxiliaire de vie.

De par sa taille, le Poney Skyros a semblé parfaitement correspondre aux critères recherchés. De par sa morphologie, il aide Coline dans le passage difficile qu’est la transition entre ses chevaux de compétition et les chevaux aujourd’hui adaptés à son handicap, de plus petite taille. En effet, parce qu’il est un cheval miniature et non un poney, le Skyros rappelle le physique des chevaux de sport qu’elle fréquentait avant. Enfin, de par son caractère gentil et bienveillant, le Skyros est un compagnon parfait avec qui il est facile de créer un lien.
Travaillé jusqu’au mois de juillet en association entre le Domaine d’Hippios et Bouillon de Poney, Achille sera ensuite proposé à Coline pour l’accompagner chez elle et devenir son compagnon de vie afin de lui offrir, grâce à l’attelage, un avenir dans lequel les chevaux pourront faire partie à nouveau.

Bouillon de Poney